La Méditation (1)

Le but de la méditation est la méditation elle-même

Le but de la méditation est la méditation elle-même.
Rechercher quelque chose au-delà de la méditation c’est atteindre un but ;
et ce qui est atteint est de nouveau perdu. Chercher un résultat est la continuation de la projection de soi-même ;
le résultat, si haut soit-il, est la projection du désir.
La méditation en tant que moyen d’arriver, d’atteindre, de découvrir, ne fait que donner des forces à celui qui médite.
Celui qui médite est la méditation ; la méditation est la compréhension de celui qui médite.

J. Krishnamurti Commentaires sur la vie Tome 1, Chapitre 61 L’aspiration à la félicité

 ————————————–

La véritable méditation

(extrait du blog  : http://www.adyashanti.org/index.php?file=writings_inner&writingid=38)
Following is a French translation of Adyashanti’s “True Meditation.”

La véritable méditation apparaît spontanément dans la conscience quand l’esprit n’est pas fixé sur des objets de perception. Quand vous commencez à méditer, vous remarquez que l’esprit est toujours dirigé vers un objet quelconque, qu’il s’agisse de pensées, de sensations corporelles, d’émotions, de souvenirs, de sons, etc. Il en est ainsi car l’esprit est habitué à se concentrer sur les objets et à se contracter. Alors, l’esprit interprète machinalement ce dont il est conscient (les objets) de façon compulsive et déformée. Il se met à tirer des conclusions et à faire des suppositions basées sur des conditionnements passés.
Dans la véritable méditation, tout objet est laissé à sa fonction naturelle. Cela veut dire qu’aucun effort ne doit être fait pour manipuler et supprimer un quelconque objet dont on est conscient. Dans la véritable méditation, l’accent est mis sur le fait d’être conscience; non pas d’être conscient d’objets, mais de rester présent en tant que conscience primordiale elle-même.

Adyashanti

 ————————————–

Mark Rothko No. 301 (Reds and Violet over Red/Red and Blue over Red) [Red and Blue over Red], 1959

Mark Rothko
No. 301 (Reds and Violet over Red/Red and Blue over Red) [Red and Blue over Red], 1959

—————————————————————————

 ” La plupart d’entre nous ne pouvons nous empêcher de penser constamment; nous nous parlons à nous-mêmes. Si je parle tout le temps, je suis incapable d’écouter ce que les autres ont à dire. Exactement de la même manière, si je pense tout le temps, en d’autres termes si je me parle tout le temps, je n’ai rien à quoi penser – sinon des pensées. Je vis donc entièrement dans l’univers des symboles, et je n’entre jamais en contact direct avec la réalité. Je veux avoir ce contact direct avec la réalité: telle est la raison d’être fondamentale de la méditation. ”

  WATTS, Alan. L’envers du néant, Médiations.

 ————————————–

One comment

  1. Merci D. pour ce superbe cocktail de textes sur la méditation, qui introduit bien notre petit groupe de méditation sans objet. Rendez-vous tous les lundis à la découverte de notre espace intérieur et vivant : la conscience sans objet !
    http://meditationsansobjet.wordpress.com/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: